BNP AM

L'investisseur durable d'un monde qui change

Baromètre thématique BNP Paribas 2023

BNP Paribas Asset Management et BNP Paribas Corporate & Institutional Banking se sont associés à Coalition Greenwich pour mener des entretiens approfondis auprès d’investisseurs institutionnels et de distributeurs intermédiaires du monde entier sur leurs perceptions de l’investissement thématique. 

Les principaux points à retenir : 

  • 52 % des investisseurs utilisent actuellement ou prévoient d’utiliser des stratégies d’investissements thématiques, et 70 % des investisseurs prévoient de se concentrer davantage sur l’investissement thématique au cours des trois prochaines années. 
  • La recherche d’un impact positif / la contribution à des résultats durables est le principal objectif de l’utilisation de l’investissement thématique, l’amélioration du rendement des investissements arrivant au deuxième rang.
  • Parmi les thèmes d’innovation, ceux dédiés à la santé, à l’intelligence artificielle et la robotique, ainsi qu’à la biotechnologie sont particulièrement appréciés des investisseurs. Ainsi, le changement climatique et les énergies propres concentrent l’attention des investisseurs, suivis des stratégies dédiées à l’eau et à la neutralité carbone.
  • L’appétit des investisseurs américains pour l’investissement thématique est beaucoup plus faible par rapport à l’Europe et à l’Asie.
  • 84 % des investisseurs s’attendent à un impact positif de l’investissement thématique sur la performance à long terme. Bien que les actions continuent de concentrer la majeure partie des investissements thématiques (85%), les investisseurs se tournent de plus en plus vers d’autres classes d’actifs. 
  •  En particulier, la gestion obligataire prend une place croissante, puisque 67% des investisseurs interrogés y allouent leurs investissements thématiques. En Amérique du Nord, les actifs privés sont quant à eux largement plébiscités (30% des investisseurs nord-américains y allouent 20% ou plus de leurs allocations thématiques). 
  • Les investisseurs adoptent une approche plus divisée par rapport aux benchmarks : 55% s’attendent à ce que les stratégies thématiques utilisent un benchmark thématique ou sectoriel, alors que 45% s’attendent à un benchmark large du marché. 

Pour  en savoir plus, téléchargez  le rapport de synthèse.

      • Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication, sont basées sur les informations disponibles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Chaque équipe de gestion de portefeuille peut avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients.
      • La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent aussi bien diminuer qu’augmenter et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas leur mise de fonds initiale. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
      • L’investissement dans les marchés émergents, ou dans des secteurs spécialisés ou restreints, est susceptible d’être soumis à une volatilité supérieure à la moyenne en raison d’un degré élevé de concentration, d’une plus grande incertitude parce que moins d’informations sont disponibles, qu’il y a moins de liquidité ou en raison d’une plus grande sensibilité aux changements des conditions du marché (conditions sociales, politiques et économiques).
      • Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la majorité des marchés internationaux développés. C’est pourquoi les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis dans les marchés émergents peuvent présenter un risque plus important.
      Risque lié à la prise en compte de critères ESG : l'absence de définitions et de labels communs ou harmonisés concernant les critères ESG et de durabilité au niveau européen peut entraîner des approches différentes de la part des sociétés de gestion lors de la définition des objectifs ESG. Cela signifie également qu'il peut être difficile de comparer des stratégies intégrant des critères ESG et de durabilité dans la mesure où la sélection et les pondérations appliquées à certains investissements peuvent être basées sur des indicateurs qui peuvent partager le même nom mais ont des significations sous-jacentes différentes. Lors de l'évaluation d'un titre sur la base de critères ESG et de durabilité, la société de gestion peut également utiliser des sources de données fournies par des prestataires de recherche ESG externes. Compte tenu de la nature évolutive de l'ESG, ces sources de données peuvent pour le moment être incomplètes, inexactes ou indisponibles L'application de normes de conduite responsable des affaires ainsi que de critères ESG et de durabilité dans le processus d'investissement peut conduire à l'exclusion des titres de certains émetteurs. Par conséquent, la performance du FCP peut parfois être meilleure ou moins bonne que la performance d’OPC dont la stratégie est similaire.